Au tournant d’an, va de l’avant … *

* Tu te retournes vers l’arrière, et te voilà monceau de pierre…

Comments are closed.